Détails de la formation

Objectifs

  • Réaliser un état des lieux des pratiques existantes au sein de l’institution ou du service.
  • Prévenir les situations à risque au sein des établissements et/ou dans le cadre de l’intervention à domicile et mieux cerner les effets sur l’usager et les professionnels.
  • Accompagner les professionnels dans une démarche d’identification et de cadrage des axes stratégiques d’intervention.
  • Connaître le dispositif référent(e) bientraitance et ses apports dans une logique de veille professionnelle
  • Proposer/Utiliser des outils d’évaluation des modes d’accompagnement dans une logique d’action concertée.
  • Mesurer l’impact des interventions destinées à améliorer la bientraitance.

Programme

1/ Recueil des pratiques

  • Recueil et analyse partagée des pratiques professionnelles à partir de l’expertise collective des participants.
  • Identification des difficultés rencontrées, des événements indésirables, des besoins.

2/ De l’approche sémantique à la compréhension des facteurs à risque de maltraitances

  • La classification des formes de maltraitance et leurs particularités.
  • L’environnement institutionnel et ses effets : repérer les indices de détérioration.

3/ Repérages théoriques et pratiques du concept de bientraitance

  • La prise en considération des besoins de la personne vulnérable dans une démarche de bientraitance.
  • De la révélation à l’évaluation : reconnaître la personne en danger, les signes d’alerte.

4/ Les retentissements physiques et/ou psychologiques des situations de maltraitance

  • L’usager et son environnement relationnel.
  • La reconnaissance de situations de maltraitances : l’impact au sein des établissements et des équipes.

5/ L’inscription d’une culture de la bientraitance dans les pratiques professionnelles

  • Le quotidien professionnel et ses incidences : entre intentions et effets sur l’usager.
  • Les clignotants d’alerte et les « mesures correctives » : une réflexion collective.
  • Les rôles et fonctions du référent bientraitance : son implication dans la mise en œuvre de « bonnes pratiques professionnelles ».

6/ L’identification des objectifs d’amélioration et des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir


Informations complémentaires sur la formation

Contacts

Pour toute demande d'information complémentaire.

Nous contacter

Intervenants

Sociologue, diplômé en victimologie.

Coût

Inter-établissement : 675 euros/personne.

Intra-établissement : 3225 euros/formation.

Lieu de formation

Les formations peuvent être organisées sur les trois sites à savoir, Amiens, Beauvais et/ou Laon.

Durée

3 jours.

Public

Tous professionnels.